YAP Proposal #410: Cooperative Capin (Eric Mavaruganda, Burundi)

Untitled.png

COOPERATIVE CAPRIN POUR L, AMELIORATION DU BIEN ETRE DES ADOLESCENTS RURAUX

Eric MAVARUGANDA promoteur de ce projet est a diplômé de communication pour le développement a l, université lumière de Bujumbura au Burundi. Des la fin de son cursus académique, il est passionné par le développement communautaire et plus particulier par le développement de la jeunesse rurale dans le secteur agricole innovant. En février 2012,il a créer le réseau Burundais des jeunes ruraux JRCPF(la jeunesse rurale en action contre la pauvreté et la faim)pour apporter un grand réveille chez les jeunes ruraux et fermier et a lancer une campagne de plaidoyer auprès des décideurs dans ce secteur ce qui lui a valu la place de représentation de la jeunesse dans le secteur agricole dans le plans quinquennale du pays CSLPII( cadre stratégique de lutte contre la pauvreté II.

Depuis juin 2013, il représente le ypard (young professionals in agricultural development) là ; il encourage l, innovation rurale chez la jeunesse. Actuellement, il est consultant indépendant pour le programme de Fida au Burundi EJR(emploi jeunes ruraux) ou il forme les la jeunesse en entrepreneuriat en utilisant l ;outil de la BIT(Bureau internationale du travail) connu sous le nom de Germe(Gérer mieux votre entreprise.

Le projet

Notre idée de projet provient des organisation paysannes qui font faillites quant ils migrent de la phase associative vers l, étape supérieur de la coopérative. Ainsi notre approche part de ce défis mais également de la faiblesse de revenu en famille conséquent au manque de terre cultivable, ce qui font disparaitre l, ancienne tradition qui faisait que les parents donnaient une portion de terre a leurs enfants afin qu’ils se procurent de l, uniforme scolaire ou s, achète un stylo bleu ou rouge.

Pour apporter remède a ce défis ;nous avons penser a faire recours a la petite élevage quand nous apportons une approche différentes de la manière des autres interventions faites par les autres.

L,approche

1.Nous ciblons les jeunes vivant la même localité avec l, intérêt commun de faire une activité génératrice de revenu ensemble dans le secteur agricole. Ainsi nous les organisons dans de clubs de 4 personnes afin de les préparer pour la gestion équitable d’une une organisation, ils sont alors conscientisés qu’ils vont partager les taches et les responsabilité et le profit et ainsi nous allons créer a Nyarunazi 3 clubs d, éleveurs caprins qui vont créer une coopérative caprin a Nyarunazi en commune Buhinyuza ,province Muyinga :

  1. Apres six mois de murissement de clubs, nous rassambons les chevres et le pqtri ;oine co ;uns des clubs dans un centre coopérative dans lequel ils vont continuer de se relayer dans les activites. Comme il s,agit d ;une levage d, embaucher nous allons vendre les chèvres adultes pour restes avec les agneaux lesquels agneaux nous allons acheter les autres bêtes en petites âges. Ainsi nous allons partager le profit après la vente et comme promoteur je vais avoir 1/3 du bénéfice suivant les normes qui vont fixer 1/3 des actions pour le promoteur et ainsi de suite le projet va continuer.

Le Budget

  1. Achat de chèvre de 101 chèvre /3030usd
  2. Achat de médicament 200usd

Achat de terrain 500uds

Atelier de sensibilisations 400uds

Coordination 8000usd

 

Blogpost and picture submitted by Eric Mavaruganda (Burundi) – eric.mava15[at]gmail.com

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as proposal #410 of “YAP” – our “Youth Agripreneur Project”.

The first selection of the winners will be based on the number of comments, likes and views each proposal gets.

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment (question, suggestion,..) on this project in the comment field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below (only possible for those with a WordPress.com account)
  • Spread this post via your social media channels, using the hashtag: #GCARD3

 

Have a look at the other “YAP” proposals too!
As a donor, support young agripreneurs and sponsor this unique project. Check out the side column for our current sponsors.
“YAP” is part of the #GCARD3 process, the third Global Conference on Agricultural Research for Development.


13 thoughts on “YAP Proposal #410: Cooperative Capin (Eric Mavaruganda, Burundi)

  1. It’s a good programme, I love the idea considering the majority of our farmers are poor resource, the project has potential in contributing to food security in there household.

  2. You raised a good segment of the youth and the main challenge to that rural group! In light of the rigid collateral based banking credit system, the rural youth are left unbankable. That is key issue to tackle in rural Africa and I can foresee your project to nail it down. Thumbs up! Keep the flag fly high!!

  3. It’s Very Interressed! Your Program It’s For Now Because Many People Can’t Now Rich Many For Equipement Of His Son For Studing,eating,… But The Problems Come To The Young Who Want Making Evolution,so This Program Helps The Young To Survive Helself.So Me Also I Want To Take A Part In Your Activities!

  4. Salut Eric. Je ne suis pas très bien sûr d’avoir compris la logique de ton projet quand tu dis:
    “Notre idée de projet provient des organisation paysannes qui font faillites quant ils migrent de la phase associative vers l, étape supérieur de la coopérative. Ainsi notre approche part de ce défis mais également de la faiblesse de revenu en famille conséquent au manque de terre cultivable, ce qui font disparaitre l, ancienne tradition qui faisait que les parents donnaient une portion de terre a leurs enfants afin qu’ils se procurent de l, uniforme scolaire ou s, achète un stylo bleu ou rouge.”
    Est-ce que tu pourrais mieux expliquer ?
    Merci bien

    1. Dans notre pays ,il ya une multitude de groupements paysannes et parmi ceux ci,peu ont de realisations parpables car faiblement organiser,fictifs ou faibles dans la gestion du patrimoine commun.Dans cette logique, nous avons penser faire un coup de pousse pour les aider a migrer vers la cooperative rurale car apres tout on doit migrer vers la ferme entreprise.

  5. bonne idée Eric, aller de l’avant, c’est vrai quand nos producteurs milieu rural sont en association collinaire ou communale, après l’évolution de la mentalité, il est clair qu’ils doivent migrer vers le mouvement coopératif, mais à voir leurs capacités de gestion, il est important qu’au préalable ils bénéficient une formation approfondie pour mieux gérer cette coopérative.

  6. Thank you Eric;This is a good idea which deserves support.I wish you to make the step.It is understandable that the rural youth ,once they are not organized to operate together,then to work as cooperative;the rural sector cannot be developped because the young people seems the first to take decisions for development of their future societies.Given that;the majority of young people hope to deal with a project by starting on high level;they don’t have in their mind the cooperative spirit and then they fail.this project will strengthen also the cooperative spirit in people’s mind.so;it is a good idea to develop.

  7. Good idea. it’s very important to conduct our people to cooperative movment which can help to our rural people especialy in rural youth to change the mind, to improve their spirit in order to work together with unique aim to make development bv with an economic vision!

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s