YAP Proposal #381: Poules Pondeuses (Thierry Palata, Democratic Republic of Congo)

for YPARD

Nom : Thierry PALATA

Licencié en Droit Economique et Social

SEXE : M

Age : 30

  1. INTRODUCTION

L’ élevage des poules pondeuses représente une opportunité intéressante de business en République Démocratique du Congo, notamment à Kinshasa.

La ville de Kinshasa compte à elle seule près de 12 millions d’habitants, ce qui représente un grand marché pour les affaires. La population kinoise apprécie beaucoup les poules pour leurs œufs et leurs chairs.

Mais je compte faire un élévage basé sur la production et la commercialisation des œufs, vu que ceux-ci sont très consommés à Kinshasa et que la rentabilité de cette production est certaine car, on va vendre les œufs, plus tard les poules elles-mêmes et en fin de compte, même la fiente (excrêment de poules) qui est très recherchée par les agriculteurs, sera aussi vendue.

Puisque l’élevage intensif des poules pondeuses se fait souvent en milieux périurbains, je ne compte pas faire exception à cette pratique, je compte le faire dans mon terrain qui se trouve dans le quartier Kimwenza situé au sud-ouest de la ville de Kinshasa, dans la commune de Mont-Ngafula.

Ce projet aura à coût sûr de l’impact socio –économique sur ma communauté, car si avec 300 poules j’engage par exemple 1 personne et d’autres temporaires, donc avec 10 000 poules j’aurai à engager au moins 40 personnes, ce qui représente des avantages pour l’emploi dans ma communauté.

  1. DEBUT ET REALISATION

En vertu de mes attentes, je propose ce plan pour démarrer mon projet d’abord pour les 12 premiers mois. Puisqu’avec des poules pondeuses, déjà après six mois, on peut déjà commencer à produire et vendre des œufs, je pourrai ainsi après ce délai soutenir certains besoins avec mes propres revenus.

Vu que j’ai déjà un terrain obtenu grâce à l’aide de ma famille, et que j’ai déjà entrepris des démarches officielles nécessaires pour réaliser une telle exploitation, et grâce à mes recherches et les informations reçues sur l’élevage des poules pondeuses, je me sens apte à me lancer dans ce genre d’activités. Voilà pourquoi je propose ce plan de réalisation étalé sur les 12 premiers mois, au-delà desquels je pourrais suppléer à certains besoins grâce aux revenus que j’aurai réalisés, et agrandir mon exploitation.

Vous verrez que dans mon plan de réalisation j’ai mis une somme de 300$ pour les imprévus, parce qu’ayant pris un seul ouvrier permanent, pour le reste de travaux on commencera par prendre des saisonniers ou temporaires, juste pour une tâche précise et ce, pendant une durée limitée.

PLAN DE REALISATION:

  • CONSTRUCTION D’UN HANGAR : 1000$
  • ACHAT POUSSINS : 100 poussins x 1,5$= 150$
  • MATERIELS DE TRAVAIL : 70$
  • PANNEAU SOLAIRE ET CONVERTISSEUR : 300$
  • VACCIN/VITAMINE : 80$
  • ALIMENTS POUR 12 MOIS : 2300$
  • 1 OUVRIER PERMANENT: 50$/mois x 12=600$
  • TRANSPORT : 200$
  • IMPREVUS: 300$
  • TOTAL : 5000 $

PERSPECTIVES 

  • Atteindre dans trois ans une exploitation d’au moins 10 000 poules pondeuses;
  • Produire les aliments pour volailles nécessaires pour mon exploitation et commercialiser le reste d’aliments (faire un effort pour nourrir les poules avec des aliments les plus bio possibles, en utilisant les produits locaux pour encourager la main d’œuvre locale);
  • Acheter des batteries pour une exploitation industrielle…
  • Puisque mon but est de produire plus pour gagner plus, je commencerai par plus réinvestir et épargner peu, afin d’atteindre mon objectif qui est celui d’avoir une très grande ferme.

 

Blogpost and picture submitted by Thierry Palata (Democratic Republic of Congo) – thpalata[at]gmail.com

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as proposal #381 of “YAP” – our “Youth Agripreneur Project”.

The first selection of the winners will be based on the number of comments, likes and views each proposal gets.

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment (question, suggestion,..) on this project in the comment field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below (only possible for those with a WordPress.com account)
  • Spread this post via your social media channels, using the hashtag: #GCARD3

 

Have a look at the other “YAP” proposals too!
As a donor, support young agripreneurs and sponsor this unique project. Check out the side column for our current sponsors.
“YAP” is part of the #GCARD3 process, the third Global Conference on Agricultural Research for Development.


Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s