YAP Proposal #379: “Gestion du wilt bacterien du bananier” (Mugisho Lukeba, Democratic Republic of Congo)

wildmont1 copyProjet de sensibilisation sur la gestion du wilt bacterien dans le groupement de Kalonge en territoire de Kalehe/Sud Kivu/ RDCongo.

Présentation :

Je m’appelle MUGISHO LUKEBA, je suis ingénieur agronome pyrotechnicien (soins des plantes). Depuis 2012 j’ai effectué des recherches sur le wilt bactérien du bananier une maladie épidémidemiologique qui détruit les bananeraies et dont la destruction est estimée à 100%.

En 2012 j’ai produit un travail scientifique sur « l’évaluation épidémiologique du Wilt bactérien dans le territoire d’Idjwi au Sud Kivu en République Démocratique du Congo. » j’ai formulé des recommandations qui malheureusement n’ont pas été pris en compte dans ce milieu. Aujourd’hui selon les sources récentes, les bananeraies ont presque disparues dans cette zone, qui était jadis le grenier producteur et ravitaillait la ville de Bukavu en banane et ses dérivés. Toute cette chaine de valeur n’existe presque plus, des milliers des ménages qui vivaient pour la banane sont aujourd’hui soumis à la merci de la malnutrition et manque de moyen de subsistance.

A titre de rappel, la banane est un fruit très indispensable pour la santé. Départ sa qualité, elle vient en deuxième position à l’échelle mondiale après le raisin. Dans le milieu d’Afrique centrale et en République Démocratique du Congo et plus spécialement au Sud Kivu où elle occupe une place de choix dans le ménage en milieu rural. Elle est cultivée de manière traditionnelle autour de case, en association avec les cultures vivrières et légumières, ses feuilles une fois décomposées elle contribue de manière efficace à la fertilité du sol.

Les statistiques récentes nous prouvent que plus de 75% de ménage paysans font la culture de Banane. Elle constitue une source de revenue incontournable dans le ménage. Nous pouvons aussi dire qu’elle constitue une banque dans laquelle le ménage puise le fond pour subvenir aux besoins primaire (payement des frais scolaire pour les enfants, achat nourriture et moyen de subsistance)

Alerte

Après avoir observé les cas de la maladie dans le groupement de Kalonge en territoire de Kalehe, j’ai investi mes propres moyens pour encadrer un groupe des jeunes à travers More Leaves, sur la production des rejets sains et exempts de toutes maladies. A travers le projet «  tous contre le wilt » une campagne de déracinement et de destruction des plan malades va poursuivre. Avec ça je pense renforcer les initiatives déjà en cours pour garantir un environnement sain pour le bananier. Les images ci apres sont des cas de maladies signalés dans la zone

Présentation du milieu 

Le groupement de Kalonge est situé à l’Est de la République Démocratique du Congo, dans la province du Sud Kivu en territoire de Kalehe. Il jouit d’un climat de montagne aux températures douces où la saison sèche dure 3 à 4 mois de Juin à septembre. La température moyenne annuelle peut aller jusqu’à 19°C. Le sol est argileux est riche en matière organique à cause surtout de la proximité du parc nationnal de Kahuzi Biega (Patrimoine mondial). Plus de 90% de la population dans ce milieu vivent de l’agriculture traditionnelle et l’exploitation forestière du bois.

Wilt bacterien

Aujourd’hui cette culture est menacée par une maladie «Wilt Bacterien » causée par une bactérie dénommée Xanthomonas wilt qui ne cesse de décimer toutes les cultures en place. (Cas du territoire d’Idjwi au Sud Kivu en République Démocratique du Congo un grenier jadis de production bananière qui aujourd’hui 5 ans après la présence de cas de la maladie dans la zone, toutes les plantations sont complètement décimées)

wild3Dans nos milieux ruraux, les cultures de cases sont les principales sources de protéines végétales dans le ménage. Cela permet une disponibilité des aliments aux femmes et enfants qui sont les plus vulnérables exposés aux maladies d’origines nutritionnelles.

Après observation des symptômes de la maladie dans le territoire de Kalehe en groupement de Kalonge, je veux apporter un soutien à travers ce projet pour identifier le niveau d’incidence et sévérité de la maladie, envi de contribuer à l’apport d’une solution en sensibilisant les ménages sur la gestion de la maladie et en formulant des recommandations éventuelles aux bailleurs potentiels dans le but d’intervenir avant que ces ménages ne tombent dans un désastre lié à cette maladie.

Présentation du projet

Ce projet consiste à identifier 10 groupes des membres bénéficiaires constitué des femmes leaders communautaire dans chaque village présentant le symptôme de la maladie. Ils seront ensuite regrouper par équipes et vont bénéficier des formations sur les thématiques liés à la gestion du wilt bactérien dans la zone. Des descentes sur terrain seront réalisées par le staff du MORE LEAVES en collaboration avec le leader communautaire pour réaliser des travaux pratiques et sensibiliser la communauté. Ensuite, nous voulons produire 20000 rejets variétés locales et saines qui seront distribué aux ménages dont les bananeraies seront déjà détruites, pour relancer leurs activités. Les femmes chefs de ménages seront les plus ciblées pour être aptes à mettre en pratique les notions apprises. Cela garantir des bananeraies saines et exemptes de toutes maladies.

Pourra garantir la pérennité du projet, Nous voulons également intégrer au cours de l’exécution des activités, une forte sensibilisation des leaders à mettre en place des structures des groupes qui pourront continuer à sensibiliser la communauté sur les modalité de gestion de la maladie.

Les activités à réaliser

  • Contact avec les leaders locaux et sensibilisation sur projet ;
  • Identification des membres leaders des différents groupes communautaires,
  • Formation des membres sur les thématiques ;
  • Récolte des données sur l’incidence et la sévérité de la maladie dans le milieu,
  • Organisation des forums de sensibilisation de la communauté sur la gestion de la maladie ;
  • Mis en place des pépinières de production des plantules ;
  • Suivi des activités de pépinière ;
  • Production des rapports.

Les indicateurs objectivement vérifiables

  • Nombre des leaders communautaire formé sur les thématiques liées au wilt bactérien
  • Nombre des sensibilisations réalisées sur la gestion de la maladie dans le milieu ;
  • Nombre des campagnes de déracinement et de destruction de bananeraies ravagés ;
  • Nombre des rejets produit et de pépinière mises en place dans le différant villages ;
  • Nombre des associations de groupes encadrés
  • Nombre des ménages servis lors de la distribution de rejet ;
  • Superficie en Ha emblavée après semi des plantules dans les champs des bénéficiaires.

Résultats attendus

  • 35 personnes formées sur la gestion du wilt bactérien et l’entretient de la culture dans le champ.
  • 20000 plantules (rejets saines seront produit dans l’espace de 10 mois) et seront distribué aux ménages bénéficiaires qui ont été victimes
  • 500 ménages petits producteurs formés sur la gestion de la maladie, bénéficient des rejets de bananier saine certifiées et exempte de toute maladie ;
  • 5 campagnes de déracinement   destruction et des plantules ;
  • 20000 plantules ou rejet sains distribués auprès de 500 ménages bénéficiaires du projet.

Budget du projet

Sensibilisation sur le projet 100$
Atelier de formation sur le Wilt 400 $
Campagne de destruction 750$
Mis en place pépinière et production des rejets 2000$
Distribution des rejets   745$
Suivi et évaluation des activités + Rapportage 1000$   è total 4995$

Blogpost and picture submitted by Mugisho Lukeba (Democratic Republic of Congo) – mugishomarcel[at]gmail.com

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as proposal #379 of “YAP” – our “Youth Agripreneur Project”.

The first selection of the winners will be based on the number of comments, likes and views each proposal gets.

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment (question, suggestion,..) on this project in the comment field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below (only possible for those with a WordPress.com account)
  • Spread this post via your social media channels, using the hashtag: #GCARD3

 

Have a look at the other “YAP” proposals too!
As a donor, support young agripreneurs and sponsor this unique project. Check out the side column for our current sponsors.
“YAP” is part of the #GCARD3 process, the third Global Conference on Agricultural Research for Development.


109 thoughts on “YAP Proposal #379: “Gestion du wilt bacterien du bananier” (Mugisho Lukeba, Democratic Republic of Congo)

  1. Reblogged this on and commented:
    Nous sommes heureux d’avoir etes selectionnes comme candidats au Global forum on Agriculture research….NOus sommes optimistes pour etre selection parmi les plus de 400 candidats.merci de votre confiance

  2. Bon courage Ir! C’est projet doit être financé et réalisé pour venir en aide aux populations démunis. Ici tout le monde est concerné. Bonne chance

  3. La situation semble être très grave Mugisho. C’est un domaine d’intervention vraiment urgent. je t’éncourage dans tes projet mon cher.

  4. oh mon Dieu! quel beau projet! j approuve à 100%, encore que cela rejoint aussi mon travail scientifique en cours qui parle de ” l’impact du wilt bactérien sur la vie socio-économique des agriculteurs de banane dans la région de Minova, Territoire de Kalehe”. Un travail qui s’en va demontrer les conséquences directs et indirects de la maladie dans le milieu en question, le comportement des acteurs et bien autres choses… mon ami, courage et que le Seigneu soit avec toi

    1. Ary je trouve que tu as bien choisi un sujet qui frapper l’actualité. Je pense que nous aurons à partager ensemble les plus amples infos à ce sujet. Merci aussi

  5. Nous sommes sincèrement ravi que quelqu’un se rappel des notre besoin le plus ressenti.Personnellement entant que Technicien en développement rural c’est pour moi une grande joie que cet ingénieur mette au porté de ceux qui le peuvent ce fléau de Wilt bactérien qui a pendant un long moment handicapé la vie du pauvre paysan congolais en général et du sud-Kivu en particulier en ravageant les bananeraies qui constituent dans la grande majorité du milieu rural une source de revenu majeure pour subvenir à leurs besoins fondamentaux, le dernier témoignage à cette situation est celui que j’ai resssement vaincu dans le mois de février passé lors de mon descente sur terrain dans le cadre de connaissance de la situation agricole à kalonge , le Wilt continue à périr la vie du paysan dans cette partie de l’est de la RDC. Je pense que cette initiative est très ambitieuse néanmoins le budget semble être faible pour la mettre en oeuvre, ceci parce que bon nombre des zones agricoles rurales sont frappées par cette maladie dans la province du sud-Kivu, ce projet est alors pour notre intérêt à nous tous qui avons le soucis de la promotion du monde rural, courage cher compatriote et avançons au large et tous ensemble pour le développement de notre pays et nos milieux ruraux.

  6. oh,mon Dieu! Quel beau projet! j’approuve à 100%. encore que ça rejoint mon travail scientifique en cours:. Que le Seigneur soit avec vous.

  7. Un projet très pertinent qui nécessite beaucoup plus des moyens à investir. Je trouve que le budget est vraiment moindre, mais j’encourage l’initiative petit frère. Nous avons perdu beaucoup des plantations de bananeraies dans notre province. c’est le moment de prendre les choses en marche.

  8. Nous sommes vraiment comptent de voir cette initiative, c’est un bon projet pour aider nos ruraux à réduire la pauvreté et lutter contre la mal nutrition parce que c’est de l’agriculture que vive nôtre communauté rurale, même la nourriture que nous consommons en ville en dépende, le Wilt fait souffrir la population paysanne dans notre pays, Merci et courage ingénieur

  9. Merci pour le courage et l’initiative tellement louable pour lutter contre le problème de malnutrition mon frère.

  10. C’est un projet qui va sauver des millions de vie en Afrique car la plupart vie de cette culture tres important dans le secteur economique et social….courage aux chercheurs

  11. Vraiment tu pense comme un Ir chez nous une banane qui couté 25fc aujourd’hui est à 100fc dans moins de 3 ans maintenant dans l’avenir?

  12. Un grand projet qui protegera nos bananes. Nos familles en milieux ruraux n”ont plus de l’espoir car la bananerie etait leur seul espoir!

  13. Ce projet est de nature à contribuer à la sécurité financière et alimentaire des ménages. Courage les gars, la cause est juste

  14. Very interesting project.. Alarm for th future of kalonge and central africa in general.. To everybody and those concerned this s an urgent issue that needs to be tackled as soon as possible. Im resquesting people with good heart and love of lives to support this project… God bless Africa

  15. cette maladie ravage les bananeraies à une échelle trop élevée, ce GAP demande une intervention des grandes envergures et cela sur toute l’étendue de la province du Sud kivu

  16. Nice Project, It will help farmers to get new good Banana seeds. Go Ahead my Friend …. Congrats !!

  17. ce projet me rappelle ma chere patrie le burundi ou la banane est un aliment de base, j’espere que tu l’etendra jusqu’ici

  18. c’est un projet ideal ! je t’en courage trop,parce que ce rare dans notre pays et peu de gens qui ont l’idee de le faire. Tres exemplaire !!!

  19. la mise en oeuvre de ce projet, apportera un OUF de soulagement à toute la population de la province sud kivu en particulier et la RD Congo en général

  20. Ce projet est très bon mon cher. Surtout te connaissant, je sais que tu as les atouts nécessaires de conduire un tel projet avec efficacité et efficience. Après, je voudrais savoir si une autre filière ne peut pas récycler les déchets des banaeraies infectéesn je parle spécifiquement de la savonnerie ou de la production de biogaz et le reste. Merci et bonne chance

  21. La realisation de ce projet est une contribution au developpement communautaire ayant des impacts perpetuels. Merci pour l’importance que vous accordez a la vie de l’etre humain plus precisement aux habitants de cette region de la RDC affectee par ce fleau. Puisse ce projet voir le jour!

  22. This is what we need to make africa sustainable nutritionally. Thanks again Mugisho for such a wonderful proposal.

  23. beau travail mon cher. nous te soutenons dans ce projet. venir en aide aux populations en aide aux populations vulnerables.

  24. Cette culture, jadis de base, au Sud-Kivu est entrain de disparaitre suite au wilt bacterien du bananier. toute initiative tendant a eraduquer ce fleau serait salutaire pour les menages ruraux au sud-kivu.

    nous encourageons à cette fin, ce projet qui tendent à contribuer a la gestion de cette maladie.

    courage mon cher confrere et bonne chance dans ce grand et louable projet.

  25. May congratulations for your greatest idea that I never had before in the Decratic Republc of Congo (DRC).
    I truly believe throughout of this Idea and projects, I see batter future of Congolese. food is life…!!
    much supports.
    Kevin/Finland.

  26. Un grand projet a encouragé, je pense que ça peut aider les agriculteurs et la population en general .
    Va de l ‘avant AXEL et Ton ami !

  27. je suis sans doute que ce projet mettra en evidence la sécurité alimentaire qui connaît actuellement des faits alarmants pour nos régions sous developpées… je te souhaite le meilleur kaka.

  28. Je soutiens l’intitiatibe du Jeune Chercheur Mugisho car ce domaine des maladies des plantes semble etre ignore par les paysans, principaux fournisseurs des denres alimentaires dand nos villes. Ce projet est d’interet capital pour ameliorer les productions agricoles et par la suite ameliorer le quotidien des agriculteur par des revenies colossale

  29. we really need such people as you with such mind as yours in order to change things and impact our invironment

  30. C’est un projet de developpement agricole au niveau des communautes, cependant ou est l’aspect commercial. Tu peux avoir des commentaires mon frere, mais le jury s’atteleras plus a l’aspect agribusiness.

  31. Très bon Projet Ingenieur. Je pense qu’il faut plus penser à la production qu’à la la sensibilisation. Avec Quelques acteurs, il est possible de refaire certains plantation de Banane.

  32. Je soutient ce chercheur qui veut aider notre nation en contrubuant dans l’amelioration des conditions socioeconomique des populations Du milieu ruraux dans la securite alimentaire.

  33. Courage
    Trouver des idée pareilles dans ce pays c encouragent. Aidons ce projet à être réaliser on aura contribué àsaouver des vies.

  34. Ce projet est d’une grande importance. A voir la place de la banane dans notre vie quotidienne ce projet merite d’etre soutenu pour eradiquer ce fléau.

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s