YAP Proposal #314: Une formation innovante en agro-écologie (Abdramane Traoré, Mali)

-Tri des semences par les apprenants qui pourront être échangées et distribuées à nos bénéficiaires

Je m’appelle Abdramane Traoré, je suis né en 1977 et je suis technicien agro-sylvo-pastoral au Mali, à Ségou (ville du nord-est). Depuis toujours à l’écoute des agriculteurs locaux et de leurs préoccupations, je suis devenu un fervent partisan d’une agriculture raisonnée, moderne, productive et durable.

A la suite de participations actives à différentes rencontres, forums et formations sur l’agriculture familiale, et avec 11 ans de pratique et de gestion de programme dans le domaine de l’agro-sylvo-pastoralisme dans la région de Ségou, je suis aujourd’hui le responsable-formateur de la ferme école agroécologique de Benkadi Bougou. Je suis également une personne ressource dans le réseau des organisations paysannes en Afrique de l’Ouest et le point focal concernant les semences paysannes pour cette région du Mali. Ce qui m’a permis de voyager pour communiquer sur notre expérience au Sénégal, en France, en Suisse et à Cuba, auprès de la Via Campesina.

Au Mali, plus de 80% de la population est rurale et vit d’une agriculture traditionnelle qui peine à assurer la sécurité alimentaire et un revenu suffisant aux familles. En conséquence, l’exode rural est un phénomène très répandu: les jeunes partent vers les villes ou vers les mines d’or afin de faire vivre leurs familles.

-Bintou Traoré, un exemple encourageant offert par notre ferme école pour donner à la femme la place qu'elle mérite dans l'agriculture familiale au Mali

Le projet « Benkadi Bougou » (qui en langue bambara signifie « l’entente ») propose une réponse concrète à cette problématique, dans le but de lutter contre la désertification et en vue d’atteindre la souveraineté alimentaire dans la région de Ségou. Il s’agit d’une ferme école qui forme et installe 20 jeunes ruraux par an autour de l’agroécologie.

Par la suite, ces jeunes développent leur propre exploitation en appliquant les techniques agricoles auxquelles ils ont été formés, telles que les cultures sèches, l’aviculture, le petit élevage et le maraîchage qui permet d’avoir des fruits et légumes sains de bonne qualité tout au long de l’année. Lorsque ces jeunes retournent dans leur village, ils fédèrent autour d’eux leurs proches et diffusent leurs expériences et connaissances en matière d’agro-écologie par imitation et deviennent eux-mêmes formateurs pour leurs pairs.

Par ailleurs, Benkadi Bougou assure également un suivi et l’installation de ces jeunes exploitants agricoles. Un réseau de producteurs se crée, facilitant la vente des produits. Grâce au développement de cette agriculture respectueuse de l’environnement et des populations, les villages mettront en place des activités de transformation agroalimentaires, de fabrication et de réparation de matériel agricole. Ainsi les communautés rurales retrouveront un dynamisme économique certain et les jeunes seront plus enclins à rester dans les villages.

A travers ce projet, 20 jeunes ruraux sont formés chaque année et installés sur leur propre parcelle. Ce sont donc 20 exploitations familiales paysannes qui sont créées chaque année, soit au minimum 40 hectares mis en exploitation, dont 20 hectares de maraîchages crées. 20 villages par an sont touchés par les retombées du projet et bénéficient des techniques de l’agroécologie. Les conditions de vie de 20 familles, ainsi que de leur entourage, sont améliorées : elles vivent grâce à leur production et assurent la diversification des sources de revenus dans leur village.

Sur 3 ans, 60 jeunes sont formés dans 60 villages et 120 hectares sont mis en production.

Conclusion:
Au-delà de l’enseignement de techniques agricoles, Bengadi Bougou est aussi un projet de société et de bien vivre ensemble, gage d’un développement pérenne. C’est un projet pilote qui entend donner la chance à 60 jeunes ruraux issus de 60 villages différents sur 6 communes rurales. Le développement du maraîchage et des pratiques d’élevage augmenteront les revenus de ces jeunes et de leurs familles. Plus de 28’000 personnes au total bénéficieront des impacts directs de ce projet. Pour les accompagner dans leur projet, nous faisons partie d’un vaste réseau d’acteurs en lien avec l’agriculture familiale, dont Biodiversité, Echanges et Diffusions d’Expériences (BEDE), Comité Ouest Africain pour les Semences Paysannes (COASP) et Terre et Humanisme.

Benkadi Bougou pour ma dignité et mon autonomie !

Budget pour USD 5’000
Avec cette somme, Bengadi Bougou mettra sur place un dispositif de pompage, de stockage et de gestion économique de l’eau potable pour la consommation des apprenants et pour les villages environnants qui s’approvisionnent au niveau de la ferme (USD 2’308). Ce système facilitera par ailleurs les pratiques d’arrosage. Une case des semences paysannes sera construite (USD 1’233) pour, dans un premier temps, conserver les semences, puis constituer une banque de semences. Ainsi les paysans et les apprenants pourront échanger des semences, contribuant par voie de conséquence à la vulgarisation et reproduction des semences locales. Benkadi Bougou renouvellera le petit matériel didactique pour les pratiques des apprenants (pour un montant de USD 517). USD 757 seront investis dans la réalisation des suivis et animations des formateurs dans les villages pour la sensibilisation et la diffusion des pratiques agro-écologiques. Enfin un montant de USD 185 sera alloué à l’achat de matière première, telles que du petit piment, des graines de Nem, de la cendre, du savon local, de la paille, etc.

En avril, le dispositif solaire et ses accessoires sera acheté et installé. En mai, le projet procèdera à l’achat du petit matériel et des équipements didactiques ; en parallèle, la construction de la case des semences débutera, et la première séance sur les pratiques et échanges sur le compostage sera organisée dans le village de Soignebougou. La seconde séance se déroulera le 5 juin et traitera du retournement du tas de compost, de la mise en place d’un nouveau tas et des pratiques sur le traitement naturel à base de plantes locales (ces séances auront lieu tous les 15 jours durant 2 mois dans chaque village). Le processus sera arrêté à partir de juillet en raison de l’hivernage et redémarrera à la mi-décembre de la même façon.

 

Blogpost and picture submitted by Abdramane Traoré (Mali) – resp.maraichage(at)doniblon.org

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as proposal #314 of “YAP” – our “Youth Agripreneur Project”.

The first selection of the winners will be based on the number of comments, likes and views each proposal gets.

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment (question, suggestion,..) on this project in the comment field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below (only possible for those with a WordPress.com account)
  • Spread this post via your social media channels, using the hashtag: #GCARD3

 

Have a look at the other “YAP” proposals too!
As a donor, support young agripreneurs and sponsor this unique project. Check out the side column for our current sponsors.
“YAP” is part of the #GCARD3 process, the third Global Conference on Agricultural Research for Development.


56 thoughts on “YAP Proposal #314: Une formation innovante en agro-écologie (Abdramane Traoré, Mali)

  1. Cela vous prendra que quelques minutes; Nous concourrons pour le prix de l’AGRIPRENEUR représenté par Abdramane de notre filière agro écologique au Mali, Benkadi Bugu…….on a jusqu’à ce dimanche 13 mars pour faire EXPLOSER les votes!!!! Soutenez avec nous cette candidature diffusez….likez…..partagez….laissez un commentaire sur ce post. On a besoin de vous!!!!! https://blog.gfar.net/2016/03/10/yap-proposal-314-une-formation-innovante-en-agro-ecologie-abdramane-traore-mali/

  2. Une action locale prometteuse et qui peut faire des petits.
    Un bel exemple de project qui s’appuie sur les ressources humaines et matérielles locales qui permettent de consolider le patrimoine et les richesses paysannes.

  3. C’est un modèle à copier, libre de droits. Un projet concret, durable, porteur, humain. Un exemple qui peut faire des petits facilement, qui fait échos et qui peut être la clés à des problèmes actuels. On est avec vous. Gezia et Habib

  4. Bravo j’ai eu l’occasion de visiter ce site et il mérite d’être vraiment soutenu c’est une très belle initiative et projet participatif villageois

  5. Le projet est très (TRÈS) intéressant et plein d’avenir!!

    Bonne chance à vous ainsi qu’aux anciens et nouveaux apprenants, je vous soutiens de loin, mais vous envoie beaucoup de force pour continuer ce combat !

  6. Un projet qui est très (TRÈS) intéressant et qui mérite de perdurer sur cette voie. C’est simple tout en étant concret, un projet d’entreprenariat social comme il en faut davantage aujourd’hui !
    Beaucoup de courage pour vous ainsi qu’aux anciens et nouveaux apprenants.

    1. Investissons dans l’agriculture c’est le seul investissement qui ne ment jamais, tout peut mentir sauf l’agriculture.
      Comme le dit le Bambara « Tu récolte ce que tu semé ».
      Ce genre de projet doit être imiter partout au Mali pour la Sécurité Alimentaire.
      Ensemble soutenons l’agriculture.

  7. Une solution concrète pour le développement local et durable, initiative a soutenir et a développé partout dans le sahel.

  8. Nous avons besoin de solution locale approprié pour le développement au sahel et cette initiative en fait partir, courage

  9. Projet tres interessant qui s’appuie sur les resources humaines, bon pour la richesse des paysans et le patrimoine. À soutenir !!

  10. Mobilisation dynamique des capacités d’un réseau à appuyer une initiative à dimension humaine. Bravo à TRAORE rencontré à Ségou avec Joël. On ira vous voir c’est certain.

  11. InveInvestissons dans l’agriculture c’est le seul investissement qui ne ment jamais, tout peut mentir sauf l’agriculture.
    Comme le dit le Bambara « Tu récolte ce que tu semé ».
    Ce genre de projet doit être imiter partout au Mali pour la Sécurité Alimentaire.
    Ensemble soutenons l’agriculture.

  12. Investissons dans l’agriculture c’est le seul investissement qui ne ment jamais, tout peut mentir sauf l’agriculture.
    Comme le dit le Bambara « Tu récolte ce que tu semé ».
    Ce genre de projet doit être imiter partout au Mali pour la Sécurité Alimentaire.
    Ensemble soutenons l’agriculture.

  13. Une ferme école qui place l’apprenant au centre de sa formation et qui en fait l’acteur de son autonomie à l’aide de l’agro écologie et à la création d’exploitation agricole familiale durable ;
    Une réponse à l’exode rural, à la lutte contre le chômage, l’oisiveté des jeunes ruraux, la désertification et à l’accaparement des terres agricoles par la dynamisation des communautés villageoise autour de l’agro écologie moteur de la sécurité alimentaire.

  14. Un projet encourageant qui permettra aux habitants de rester en développant une agriculture respectueuse

  15. Bravo Abdramane! Nous avons toujours su que cet projet était du concret. Encore merci à nos partenaires engagés sans faille à nos cotés. Nous espérons que ce projet perdure dans le temps pour le plus grand bonheur du monde rural !

  16. Belle initiative qui allie agriculture raisonnée, respect de l’environnement, formation et insertion professionnelle!

  17. Juste magnifique, encourageant……il faut soutenir ce genre de projet qui est l’avenir de notre planète!

  18. Permettre à des jeunes de vivre de leur travail agricole rentable dans un environnement sain et accroitre les compétences des petits producteurs agricoles…. une initiative salutaire.

  19. Continuons a supporter cette belle initiative qui en diffusant l agroécologie icrée des exploitations familiales durables qui sont une voie de développement et de lutte contre la désertification.
    Soutenons la très fort

  20. Soutenons ce projet qui permet aux hommes et aux femmes de vivre de leur travail afin que les marchés soient plein de savoureux fruits et légumes

  21. Le développement de l’auto entreprenariat dans le secteur de l’Agro écologie en milieu rural… un bouffé d’oxygène pour intéresser et fixé les jeunes ruraux dans nos village…. vivement la duplication partout

  22. Il me semble que l’agriculture naturelle est la meilleure solution à la menace de désertification et aux conséquences que cela entraîne (érosion, sécheresses accrues, exode rural, déstabilisation de la région…) et la plus simple à mettre en place.

  23. Promouvoir l’agriculture familiale dans le contexte de l’agro écologie, sauvegardera la biodiversité et l’équilibre naturel, merci et courage.

  24. Un adage de chez nous à Mali dit ceci (la terre ne ment).
    Dramane est entrain de le mettre en pratique, un exemple qui doit être répliquer sur toute l’étendue du territoire. Je soutiens l’initiative….

  25. BENKADI BUGU et Abdramane ont besoin de votre soutien à toutes et tous , partagez à partir de cette page et surtout laissez un commentaire! Grâce à vous l’agroécologie au Mali aura un plus bel avenir!. Merci!

  26. Ensemble avec le soutien des uns et des autres a travers cette approche, diffuser et pratiquer partout au sahel, les problèmes actuels auront leurs solutions… félicitation pour cette vision réaliste

  27. Superbe initiative, innovante, pédagogique et pleine d’avenir et qui est destinée au plus grand nombre. Tout est pensé : formation professionnelle, insertion, écologique. Bravo, c’est ce genre de projet qui démontre que l’Afrique innove, avance, créé et n’est en aucun cas à l’image d’epinal misérabiliste et attentiste a la sauce occidentale. L’agro-ecologie, le développement représentent l’avenir en Afrique et nous avons le potentiel, l’énergie créatrice et les ressources pour devenir pionnier dans ce domaine.

  28. C’est super ce type de projet. L’agro-Écologie c’est l’avenir et pas uniquement en Afrique. Si tout le monde fait un peu attention à son mode d’agriculture le monde n’en sera que meilleur

  29. Bravo pour cette belle dynamique qui va dans le bon sens de l’agro-écologie et je souhaite une très bonne suite à votre entreprise.

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s