YAP Proposa l #138 : Production agricole augmentée par la mécanisation (Voara Mahery Rakotoarivony, Madagascar)

IMG_4836

Biographie

Voara Mahery RAKOTOARIVONY, un homme de 32ans, Doctorant en génie mécanique et Enseignant Chercheur à l’École Supérieur Polytechnique d’Antsiranana- Madagascar.
Un Jeune passionné de la recherche et l’innovation pour le développement.

Description du projet

L’énergie agricole (humaine, animale et mécanique) est un intrant primordial dans le processus de production, de ce fait les pénuries d’énergie limitent la capacité des cultivateurs à développer leurs activités, parmi les solutions adéquates est le projet de création d’outils d’exploitation agricole permettant d’améliorer le rendement pour des exploitations modernes, également ces équipements permettent une extension des superficies agricoles exploitées.

D’une part, étant donné que l’engrais est l’élément de base de la production pour fertiliser le sol, conséquemment la pratique du compostage est actuellement une tendance adoptée par les paysans malgaches, dès lors le broyage et le mélange des ingrédients nécessitent une ultime force surtout en une grande quantité.

D’autre part, dans les zones rurales de Madagascar, les ressources en énergie, issu aussi bien de carburants que de l’ éléctricité ainsi que les énergies renouvelables, font défaut et ce blocage prive non seulement les cultivateurs à étendre sa productivité mais encore l’utilisation des machines dépendantes de ces ressources ;
C’est la raison fondamentale pour laquelle me pousse avec ardeur de monter ce projet qui a pour but principal de prêter main forte à ces producteurs.

D’où, une création parmi tant d’autres, l’initialisation d’une machine manuelle « broyeur et mélangeur » de compost pour alléger la dépense de la force humaine dans cette partie, comme cet outil n’a pas été encore réalisé à Madagascar, je saisis l’opportunité pour en créer afin de faciliter les tâches des producteurs.

Réalisation du projet

Étant donné,spécialisé en mécanique et ayant un atelier d’ouvrage métallique équipé de quelques outillages et matériels électriques, dorénavant cet atelier aura une orientation de fabriquer des outils et machines agricoles.

IMG_0041De ce fait, je m’occupe personnellement l’étude et la conception puis mes techniciens les réalisent ainsi que l’approvisionnement en matière première (acier, fer, aluminium, etc), les pièces d’assemblage et les transmissions de mouvement (engrenage, courroie, roulement, etc) qui sont déjà disponibles sur le marché local.

La réalisation durera six mois et le reste du temps sera consacré pour la distribution du produit sur le marché le plus proche possible des paysans.

La machine à réaliser sera bien adaptée à tous les utilisateurs de différentes tailles selon leur besoin. Ce qui implique que la force motrice générée manuellement sera réduite par la transmission mécanique qui amoindrit les efforts humains, par contre elle augmente la quantité de production.

En effet, elle est facile à manipulée, ergonomique et ce qui l’utilise pourra effectuer une production à raison 5 fois plus durant le temps de travail journalier normal.

Plan de fonctionnement

Un prototype passera à des tests pratiques de fonctionnement dans mes propres propriétés et plus tard on procèdera à une série d’expositions et de démonstrations.
Ensuite, la machine sera mis en vente aux petits, moyens et grands producteurs cibles.
Certainement, je serai le premier utilisateur de ma propre création et pourtant faute de financement, les exploitants familiaux ne peuvent pas acquérir les biens d’équipement nécessaire pour leurs exploitations. Alors, le prix de vente sera estimé prorata aux pouvoirs d’achats des Malagasy.

Le budget octroyé sera destiné pour couvrir tous les frais de fonctionnement, la promotion et la réalisation des copie et tous les revenus seront capitalisés pour une production plus importante de la même machine puis pour concevoir une diversification en créant d’autre type de machines agricoles (à titre d’exemple une machine cultivateur, décortiqueur de maïs, etc) pour élargir l’activité.

Sur ce, une étroite collaboration avec les utilisateurs finaux sera forgée afin de répondre à ses besoins et un service après vente sera assuré pour les entretiens nécessaires.

Perspectives

L’ introduction d’une telle technologie sur le monde agricole à Madagascar connaitra son expansion à partir d’une machine adaptée à la condition économique actuelle vers une haute technologie de pointe.
L’amélioration de la production agricole adopte des systèmes de production modernes bien adaptés et efficaces.
Ainsi, la mécanisation agricole est l’innovatrice de développement d’autres secteurs et notamment celui de l’industrie. Ceci crée un dynamisme au niveau de l’emploi où une partie de la main d’œuvre rurale transposera dans d’autres secteurs.
Bref, la participation de mon atelier dans le domaine agricole augmente le nombre d’ateliers et de sociétés producteurs d’ outils et de machines agricoles à Madagascar qui sont peu nombreux actuellement.

A long terme, la certification de mon entreprise pour porter haut la marque “Made in Madagascar” est envisageable, puis l’expansion vers l’échelle régionale et mondiale.

Blogpost and picture submitted by Voara Mahery Rakotoarivony (Madagascar) – voaramahery[at]gmail.com

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as proposal #138 of “YAP” – our “Youth Agripreneur Project”.

The first selection of the winners will be based on the number of comments, likes and views each proposal gets.

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment (question, suggestion,..) on this project in the comment field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below (only possible for those with a WordPress.com account)
  • Spread this post via your social media channels, using the hashtag: #GCARD3

 

Have a look at the other “YAP” proposals too!
As a donor, support young agripreneurs and sponsor this unique project. Check out the side column for our current sponsors.
“YAP” is part of the #GCARD3 process, the third Global Conference on Agricultural Research for Development.


316 thoughts on “YAP Proposa l #138 : Production agricole augmentée par la mécanisation (Voara Mahery Rakotoarivony, Madagascar)

    1. A propos de ses machines, on en a déjà fait beaucoup de conceptions compatibles sur tous les domaines de l’agriculture aidant les paysans à mieux cultiver et booster leurs productions, mais leur réalisation requiert des financements permanents. Il y en a déjà des prototypes qui sont réalisés dans notre atelier par la plupart de nos étudiants en mécanique générale (Par exemple : sarcleuse, repiqueuse, broyeur d’engrais, moulin…)

  1. It is a wonderful project well deserving of an award. It will transform agriculture into a sustainable farming venture when implemented and encourage food security.

  2. Quelle création innovatrice!!!
    Après leurs études, la plus part des jeunes d’aujourd’hui ne pense qu’à travailler dans une société pour survivre et sans se soucier quel développement durable apporter pour son pays si minime soit-il.
    Contrairement à vous Monsieur, vous créez, vous innovez, vous pensez à faciliter la tache des autres pour une meilleure production. hates off.
    Bon courage et bon vent.

  3. Ce projet serait très opportun pour le développement des pays en voie de développement.

  4. C’est un projet très interéssant, bon courage et je vous souhaite le meilleur car la réalisation de ce projet prend part au développement de Madagascar.

    1. On avait beaucoup pensé à réaliser ce projet avant mais la manque de financement bloque sa réalisation. C’est bien une opportunité de publier notre travail sur ce blog pour nous aider à trouver des investisseurs.

  5. a good project that requires the support and good financement. young innovative projects; a way to help farmers.good luck

  6. Voilà un projet interessant, surtout pou un pays agricole comme Madagascar. C’est un des moyens qui va permettre d’augmenter la production dans le but d’atteindre une sécurité alimentaire pour toutes personnes. Mais une question se pose, qu est ce qui est primordial, une hausse de productivité par tous les moyens à l’instar de la mecanisation ou amélioration d’autres facteurs qui contribuent dans ce circuit de production, par exemple, les voies de communications car il est bien vu qu’il existe des nombreuses zones enclavées mais productives, la sécurité dans les zones rurales qui est toujours un facteur qui bloquant dans la production, ou bien la mise en place des infrasctuctures de bases pour diminuer l’exode rurale, la création des coopérations paysannes et la recherche des marchés d’exportations (car il va y avoir une surplus de production), sans ces autres facteurs, à servirait elle l’augmentation de la production?

    1. Le développement dépend de plusieurs facteurs (comme ce que vous avez déjà citer ci-dessus). De ce fait, je trouve que l’augmentation de la production est primordiale car les paysans Malagasy ne peuvent même pas nourrir leurs familles aujourd’hui. En plus, L’augmentation de la production pousse les autorités et toutes les parties prenantes à placer des infrastructures de bases et améliorer les facteurs qui conditionnent les chaines de valeurs.

    2. Madagascar est actuellement un pays victime de la malnutrition comme tant d’autres pays dans le monde, d’où l’augmentation de production pour nourrir le peuple est essentielle.

    1. Merci pour votre encouragement. Ceux sont les cultivateurs qui vont être courage si ce projet va se réaliser, et le développement de notre pays s’augmentera exponentiellement. Les gens vont être curieux pour la facilité de l’utilisation de ces machines, et ce qui les incitent à revenir à la cultivation

  7. bonne idée, une telle machine aidera les agriculteurs à optimiser leur production (pas de cout d’énergie mais beaucoup de rendement)

  8. the project is innovative and allows to improve farmers .for a country like Madagascar support for farmers is useful for sustainable development .

  9. c’est une bonne idée ,beaucoup de courage .on peut déjà estimer le prix une machine a conbien?

  10. Une grande innovation pour le dévéloppement durable de l’ agriculture , Bon courage!!!

  11. c’sst meilleur pour nous Malagasy ont des gens qui aime inventer des choses comme ca et on espere que il va arriver a realiser bientot son projet avec les soutiens de nous tous.

    1. Notre pays est très riche mais le peuple qui y vie sont pauvres, j’espère qu’en réalisant ce projet tout le monde va s’enrichir en partagent nos connaissances et savoir faire qui va surmonter leurs morales.

    1. L’électricité est très couteuse et ça va être une dépense appart pour les paysans. C’est pour cela qu’on a conçu des machines alimenter par leur propre énergie sur ce projet surtout au paysan Malagasy.

  12. Merci de l’idée ingénieuse d’une concurrence dans ce que chaque adolescent autour du monde peut collaborer pour créer merveilleux projets.L’ouverture de l’économie permet d’échanger plus d’innovations : les nouvelles sociétés peuvent donc utiliser quasi instantanément des idées venant du monde entier.

  13. bon projet pour le développement de Madagascar! je vous souhaite pleine de réussites!

  14. C’est une bonne initiative et j’ai hâte d’acquerir votre machine. Je pense que cet outil pourra servir de découper les “mulch”.

    1. Les outils que nous avons conçu dépend au besoin et à la demande des cultivateurs, notre but c’est d’aider les paysans dans leur travail et de leur faciliter la tâche. Ce serai pas difficile de concevoir en meme temps une machine de découpage des “mulch”.

  15. C’est un projet très intéressant. Cette machine est très utile pour augmenter la production et développer le milieu rural en générale.

  16. C’est un projet très intéressant. Cette machine est très utile pour augmenter la production et développer le milieu rural en générale. Merci , courage. C’est bon pour Madagascar, mais son financement……. ???

  17. projet vraiment intéressant , pour une fois que des inventeurs malagasy se soucie de l’évolution dans l’agriculture malagasy, non pas pour être bureaucratique et tout…. Que du courage pour la suite, et j’espère que vous avez déjà brevetez vos inventions parce qu ‘on sait comment se propage rapidement aussi les imposteurs en créativité.

  18. Cette machine est vraiment indispesable, comment comptez- vous gérer les demandes ainsi que la vulgarisation?

      1. Votre projet est très intéressant. Pour faciliter la vulgarisation de la machine, peut être que vous pourriez travailler avec CFMA pour la formation d’artisans venant de différentes régions.

  19. “initialisation d’une machine manuelle « broyeur et mélangeur »”

    avez vous déja élaborer un plan pour la machine?

    1. Le plan ainsi que les études des conceptions et le disigne sont déjà effectué, on a même déjà fait l’avant-projet d’un broyeur gros engin pour transformer les déchets en engrais utilisable. C’est aussi utile en ville mais pas seullement dans les zones rurales car les ordures qui gênent les gens de leurs mauvaises odeurs et bloquent les circulations dans les grandes villes telles qu’Antananarivo peuvent être débarassées.

  20. c’est un projet très intéréssant ;vous avez bien choisi le thème,car Madagascar a besoin de la mécanisation pour accroitre la productivité ,de plus pour diminuer l’utilisation abusive des engrais chimiques il faut produiredes engrais organiques en grande quantité comme le compost et cela a besoin des machines adéquates. Bonne chance!

  21. Une étude ingénieuse comme celle-ci demande beaucoup d’encouragement.
    Et l’avenir du peuple malagasy dépend des paysans
    L’amélioration quantitative, qualitative de la production reposent sur les scientifiques.
    j’ai une question à vous poser: êtes-vous en mesure de satisfaire tous les besoins des cultivateurs sur ce domaine?

  22. Notre pays a besoin des jeunes comme vous ,, bientôt on obtiendra des rendement qui resolve les difficulter de chacun ,,, nous souhaitons que tout le monde pourra avoir le moyen d acheter ,, prix pas tres chers ,,, 😊

    1. Sur la commercialisation de nos produits, on en a pas encore fixé les prix car chacun pourrai commander une machine selon leur besoin (taille, utilisation, caractéristique) et j’espère que ce sera convenable à tout le monde. On pourra aussi envisager de faire des locations sur les machines s’il y en a des gens qui n’ont pas les moyens d’en acheter à courte temps.

  23. Meilleur projet ,Excellente analyse et belle initiative ,les machines associées à l’agriculture sont les responsables pour le développement de Madagascar

  24. Vue la situation économique actuelle de Madagascar voire en Afrique, es-ce que vous êtes sûre que c’est une solution efficace et primordiale?

  25. Très bonne idée, surtout, vu la situation economique à Madagascar, il nous faut des matérieles productives, rapide, sans dépenser de l’argent pour les carburants comme celui ci

  26. C’est très intéressant et hâte de voir le résultat, ” le composte aussi c’est purement biologique “

  27. I see that this is an interesting project. and it’s worth for a new scientific breakthrough,
    this is a cutting-edge technology, many cultivator may interetsed by it, so, what do you do in front of it?

  28. j’aime cette idée, si vous avez besoin d’aide sur le plan main d’œuvre, s’il vous plait contactez-moi

    1. Vous pouvez me contacter sur mon compte mail ou Facebook, mais en attendant on ne cesse de faire des améliorations, de petites modifications et d’autre étude afin d’aider les paysans dans leurs travails dans tous les domaines de l’agriculture. Vous serrez la bienvenue si vous voulez travailler avec nous. Ensemble, nous vaicrons et marcherons vers une avenir bien promise.

  29. je rêve de devenir comme vous, vous avez de la chance d’avoir l’opportunité d’étudier et d’en arriver là.
    je vous souhaite une grande réussite

  30. Cette machine m’intéresse beaucoup ainsi que les diversifications à venir. Merci pour votre création. Je vous tiendrai en contact quand elle sera réalisé. Bonne continuation!

  31. Je suis vraiement intéréssé par cette machine ainsi ques les diversifications à venir. On restera en contact dès que la machine serait réalisée. Bonne continuation!

  32. en tant que malagasy je suis fier qu’il y a encore un jeune malaga ingenieur qui penses a la motorisation et redynamisation de l’agriculture pour le developpement de son pays , un tel projet comme ceci merite de subventionner par l’ etat malagasy et le ministere tutelaire , je vous encourage de realiser ce projet et de montrer que les jeunes Malagasy sont capables de parti
    ciper aux developpent de son pays.bon vent

  33. en tant que malagasy je suis fier qu’il y a encore un jeune malaga ingenieur qui penses a la motorisation et redynamisation de l’agriculture pour le developpement de son pays , un tel projet comme ceci merite de subventionner par l’ etat malagasy et le ministere tutelaire , je vous encourage de realiser ce projet et de

  34. C’est une bonne approche qui est bien adaptée à Madagascar pour une création d’une nouvelle technologie appliqué à l’agriculture

  35. Pour une réalisation d’ un grand projet comme le votre je vous souhaite d’avoir beaucoup de courage et de volonté car à Madagascar c’est pas facile, et on en a tous besoin.

  36. As Madagascar is among the first rice-eaters in the world, such a project would really be of use. Moreover, rice farming is time and energy consuming but with such innovative tools, rice farmers will save time and energy that they can use on other projects for a better life and a better production. It should really be strongly backed and implemented.

  37. Amazing project, I think that many people would like to have your products. So, I encourage you to keep it forward and never give up.

  38. A Propos du broyeur, on a pensé à concevoir des gros machines alimentées par des énergies renouvelablestels que les éoliennes ou les panneaux solaires qui sont non polluant et respectent les conditions environnementales. L’avantage de ce projet est de à débarrasser les déchets dans les grandes villes tels qu’Antananarivo et les transformer en engrais utilisable pour la culture.

  39. Ce projet répond aux besoins des producteurs. Mais vous devez bien avoir une bonne stratégie pour la promotion vers le monde rurale surtout dans les zones quasiment inaccessibles mais productives.

    1. Merci pour cette remarque. Tout d’abord, la satisfaction des utilisateurs par rapport à ses besoins est l’essentiel avec un prix adéquate et outil facile à utiliser. Ensuite, la sensibilisation des Malagasy pour acheter les produits fait Malagasy reste encore un défi.

  40. Ce que vous voyez sur la deuxième photo n’est qu’une démonstration qu’on en a les moyens et les matérielles de construction pour la réalisation des notre projet, et aussi pour vous assurer qu’on est près pour l’exécution de nos machine. La première photo, c’est moi devant mon UC dans notre laboratoire de recherche « Laboratoire de Mécanique Appliquée » à l’Ecole Supérieure Polytechnique d’Antsiranana.

  41. J’ai une petite remarque, la machine est là(quand elle sera réalisée) mais je crains sur les matières organiques à composter. Il ya aura peut être une pénurie de ces matières. Merci quand même de créer cet engin!

  42. Les jeunes Malagasy sont compétents mais ils sont bloqués souvent sur le financement pour réaliser ses projets. Alors, soutiens-le pour que ce projet se réalise.

  43. Ce projet attire beaucoup de jeunes à s’impliquer dans le domaine agricole qui est un grand facteur pour développer l’économie du pays.

  44. Ce projet couvre plusieurs secteurs pour le développement. Non seulement une amélioration du secteur primaire(agriculture) mais aussi dans le secteur tertiaire (entreprise,…),cela implique une développement durable assurée! Très bonne idée!

  45. 80% des Malagasy sont des paysans et Madagascar a une vaste superficie, alors je trouve que le marché est très large (si je ne cite que le nationale), alors tenez bien le coût! Bon courage!

  46. toutd’abord,je tiens à vous feliciter pour votre innovation!le secteur primaire surtout l’agriculture reste et demeure le secteur d’activité le plus en vue à Madagascar et la recherche de trouver des rendement est plus que necessaire mais le problème c’est que l’Etat néglige cette demarche aux profits des autres secteurs d’activité!cette nouvelle machine est donc innovante et très utiles aux agriculteurs et aux entrepreneurs ruraux!et la perspective apporter par cette machine surpasse les attentes et entrainera des effets benefique pour tout agriculteur digne de ce nom!felicitation!j’exhorte l’Etat à tenir compte ces nouvelles techiniques afin d’ameliorer les qualités et les quantités de nous produits pays et se conformer aux normes international et pour le developpement de notre pays!mais cette machine est commerciables???

  47. les machines agricoles ont fortement besoins des revisions, car de nos jours, nous ne pouvons plus utiliser ceux des antiques. Et votre engin pourrait bien adapté à la téchnologie que les cultivateurs ont besoins. on vous souhaite une réalisation rapide de votre projet

  48. Vote contribution au développement du monde agricole implique beaucoup d’intérêts pour notre pays. Merci et je vous souhaite bonne continuation!

  49. comment faites-vous pour en arriver là. Les jeunes de votre âge ont preferé de profiter de la vie, alors que vous pensez au paysans. quel est votre secret pour se concenter dans l’étude?

  50. il faut redynamiser le secteur agricole,le rendre plus attiran avec des nouvelles innovations!l’utilisation des nouvelles machines comme celle-ci n’est que bénéfique dans le contexte ou l’emergence d’une sociéte de consommation et de concurrence afin d’avoir plus de rendement et des qualités des produits et adapter aux normes international

  51. Nous sommes très fiers d’avoir une personne comme vous, on vous supporte toujours, on est tous derrière vous. Bonne chance

  52. j’aimerais bien être à votre place. talentueux, courageux, jeune. vous avez une belle avenir devant vous. continuez

  53. J’aime bien votre phrase: “Porter haut l’entreprise Malagasy, la marque “Made in Madagascar”. J’en suis fière aussi. Une bonne vision! Bonne chance pour la suite!

  54. Si ce projet va se réaliser, je vous conseil de régler au plus vite possible les paperasses administratives pour démarrer vote entreprise

  55. C‘est votre propre projet ou celui de l’université car vous faites vos recherches sur le projet dans son enceinte. Dans ce cas es-ce qu’il prendra profit de e projet?

  56. Es-ce que votre atelier pourra faire des maintenances et réparations des anciennes machines et outils de productions comme le “kibota”?

  57. Es-ce que vous avez déjà eu une conversation avec les responsables de la commune pour la transformation des ordures en engrais ?

  58. Est-ce que vous comptez déplacer s’il aura de nombreuses commandes dans les régions lointaines?

  59. c’est un projet intéressant mais il faut chercher des bailleurs qui vont vous aider à pérenniser vos actions parce que comme vous l’avez souligner les paysans n ont pas assez de moyens et à force d’acheter ces petits matériels ils vont se retourner vers leurs anciens pratiques. Bonne continuation

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s